Braderie de lIlle 2015 : la BD était au rendez-vous ! (et les amateurs aussi)

Comme chaque année depuis près de 15 ans, la librairie la Bande des cinés s’est installée dans un coin de la plus grande et la plus ancienne foire à la brocante au monde.
En effet, la foire de Lille, que l’on nomme également la braderie de Lille  prend  ses source au début du 12ème siècle.
Après de multiples transformations, elle est devenu le plus grand marché aux puces d’Europe, constituée à la fois d’une braderie (qui vient braden, qui signifie « rotir », datant de l’apparition des premiers stands de nourriture, qui se traduit également par des stands de ventes de produits neufs bradés), d’une brocante (stands professionnels d’antiquités) et d’un marché aux puces faits de stands plus ou moins riches de vente de biens d’occasion.
Le tout se déroule tous les ans au 1er week-end du mois de septembre, sur plus de 100km de stands!

un petit morceau du stand, entre deux coups de feu…

La librairie s’est installée cette année encore devant le métro Mairie de Lille, le long de l’école primaire Boufflers-Monge, comme c’est le cas depuis 10 ans.
Un grand stand de bandes dessinées et disques, qui a connu un succès sans précédent et quelques nouveaux records : 3,5 tonnes de BD choisies (!) pour 100m2 de stand bourré de BD en tous genres.
Mais cette année aura marqué une nouvelle étape, que bien peu de bradeux de plus 50ans auraient cru voir revenir à Lille : le stand de la Bande des cinés/ Paris-bd est les seul a être resté ouvert toute la nuit, avec une dernière vente à presque 4h et une première vente du dimanche 3 heure plus tard.

le stand de la Bande des cinés vers 3h du matin entre samedi et dimanche, encore un peu d’animation..!

Grace à la présence délectable de plus en plus d’habitués, cette édition 2015 aura été la plus riche par ces bons moments passés autour de la BD.

le stand de la Bande des cinés/paris-bd.com, en légère perte de vitesse à 2h15 le dimanche matin…

Enfin, c’est un plaisir sans équivalent de retrouver d’une année sur l’autre des visages familiers par centaines, comme si l’on s’était vu la veille !
Merci à tous et longue vie à la grande braderie !

Ce contenu a été publié dans divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *